À la rencontre de nos apprentis

À l’occasion de la Semaine de l’apprentissage dans l’industrie, nous vous proposons de découvrir les profils des jeunes actuellement en formation au sein de HYD&AU AUTOMATION.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Clément Janisse et je réalise mon apprentissage au sein de HYD&AU AUTOMATION (ex SAMELEC) à Saintes.

Je viens d’un BTS Systèmes Numériques Electronique et Communication, que j’ai enchaîné avec une prépa ATS (Attestation de Technicien Supérieur) durant laquelle j’ai énormément appris en mathématiques et en physique, puis  actuellement je prépare actuellement un diplôme d’ingénieur en Mécatronique et Systèmes Embarqués au sein des écoles Estia de Bidart et le CFAI de Bruges.

Pourquoi as-tu choisi l’apprentissage ?

Je ne me voyais pas faire uniquement de la théorie, j’avais besoin de pratique, de faire quelque chose de mes mains. Durant mon BTS, j’ai bien aimé le rythme de l’alternance entre l’entreprise et l’école. Cela me correspondait bien. J’ai voulu continuer dans cet esprit là et c’est comme ça que je suis arrivé à l’apprentissage.

Quelle est ta mission et comment se passe ton expérience chez HYD&AU ?

Aujourd’hui je parfais mes connaissances en automatisme, en travaillant sur différents logiciels pour apprendre différents langages. Cela me permet de compléter mon panel d’expertise, ma mission à terme étant de développer le pôle Systèmes Embarqués au sein du Groupe HYD&AU.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Geoffrey Ayoul et je suis en Licence pro Automation et Robotique à Poitiers. Actuellement, je réalise mon apprentissage en tant qu’automaticien au sein de HYD&AU AUTOMATION (ex SAMELEC) à Saintes.

Pourquoi as-tu choisi l’apprentissage ?

Il n’y a rien de mieux que l’apprentissage et l’alternance pour mettre un pied en entreprise et découvrir ainsi le monde du travail tout en continuant de parfaire ses connaissances. Après mon BTS électrotechnique, j’ai donc continué par une licence pro car je souhaitais vraiment rentrer dans la vie active.

Quelle est ta mission et comment se passe ton expérience chez HYD&AU ?

Durant les années de mon BTS, j’ai découvert progressivement tous les pôles et aujourd’hui, mes missions tournent autour de la programmation de machines industrielles, notamment les automates et les IHM (Interfaces Hommes-Machines). Je fais une partie des schémas pour voir les liaisons et le câblage. Je commence aussi à aller sur les chantiers et c’est le côté intéressant du métier d’automaticien : voir concrètement l’application de ce que l’on prévoit.

Nous pensons aussi à Élise Peretie et Maxime Colle, également en apprentissage, respectivement en Qualité et en Électrotechnique, mais qui n’ont malheureusement pas pu participer aux interviews.